Vue d’ensemble

Apnée du sommeil – quand on s’arrête de respirer en dormant

Le diagnostic d’apnée du sommeil concerne plus de 150 000 personnes en Suisse. Cette maladie réduit considérablement la qualité du sommeil. C’est surtout pendant la journée que les effets de l’apnée du sommeil se font sentir. Une fois le diagnostic posé, le traitement peut démarrer.

L’apnée du sommeil entraîne, durant la nuit, de brefs arrêts respiratoires et, pendant la journée, une fatigue chronique et un manque de concentration. Le diagnostic concerne deux fois plus d’hommes que de femmes. Les symptômes et les causes du syndrome de l’apnée du sommeil sont multiples. Mais il existe un traitement efficace contre l’apnée du sommeil.

Symptôme de l’apnée du sommeil chez l’homme

Des ronflements forts et irréguliers sont des symptômes typiquement masculins. Souvent accompagnés d’arrêts respiratoires de quelques secondes plusieurs fois par nuit. Les personnes concernées ne s’en aperçoivent pas. C’est la plupart du temps le conjoint qui s’en aperçoit le premier, parce que les ronflements très forts le réveillent et il réalise ensuite que la respiration est irrégulière. Les symptômes de l’apnée du sommeil entraînent une perturbation du sommeil et un repos qui n’est pas réparateur. Pendant la journée, les personnes concernées se sentent fatiguées et ont du mal à se concentrer. De la somnolence peut apparaître. Une transpiration accrue ou de l’hypertension comptent également parmi les symptômes de l’apnée du sommeil. Etant donné que des symptômes comme le ronflement sont plus faciles à identifier chez les hommes, le diagnostic d’apnée du sommeil est plus fréquent que chez les femmes.

Symptômes de l’apnée du sommeil chez les femmes

Les femmes sont plus rarement concernées par l’apnée du sommeil. Lorsqu’une femme souffre de cette maladie, les symptômes sont souvent difficiles à déceler. C’est pourquoi il est difficile de poser un diagnostic, car chez les femmes, l’apnée du sommeil n’est souvent pas identifiée. Mais des maux de tête le matin, des problèmes de digestion, des sautes d’humeur ou par exemple des dépressions sont des symptômes qui peuvent signaler un syndrome d’apnée du sommeil.

Si la maladie n’est pas détectée pendant plusieurs années et qu’aucun traitement n’est prescrit, l’apnée du sommeil peut entraîner une maladie cardiovasculaire. Les femmes concernées risquent en outre un accident à leur poste de travail ou au volant pour cause d’endormissement.

Causes de l’apnée du sommeil

On ne sait pas encore exactement ce qui déclenche le syndrome de l’apnée du sommeil. Mais certains facteurs de risque favorisent l’apparition de la maladie : le surpoids, l’âge, certaines particularités anatomiques comme l’étroitesse du rhino-pharynx ou un tour de cou important, la consommation d’alcool le soir, de grosses amygdales, la prise de somnifères ou de tranquillisants ainsi que le tabac. Le risque d’apnée du sommeil est en général plus élevé chez les hommes.

Il est frappant de constater que le syndrome d’apnée du sommeil est plus fréquent dans certaines familles, ce qui est imputable à une similitude anatomique de la zone du cou et de la gorge qui favorise les arrêts respiratoires nocturnes.

Traitement efficace de l’apnée du sommeil

La ventilation nocturne en pression positive au moyen d’un masque nasal, que l’on appelle la thérapie « Continuous Positive Airway Pressure » (thérapie CPAP), est le traitement le plus efficace de l’apnée du sommeil. Grâce à cette thérapie, les personnes concernées peuvent mener une vie normale. L’appareil CPAP envoie un jet d’air dans le masque nasal que les personnes qui souffrent d’apnée du sommeil portent pendant la nuit. Les voies respiratoires restent ainsi ouvertes et elles peuvent respirer librement durant la nuit. Dans la majorité des cas, les symptômes disparaissent rapidement après le début du traitement. Les personnes concernées retrouvent un sommeil réparateur et se sentent de nouveau bien pendant la journée.

Pour de plus amples informations sur la thérapie de l’apnée du sommeil, veuillez-vous adresser à votre médecin. La Ligue pulmonaire vous aidera aussi si vous avez des questions : la Ligue pulmonaire installe les appareils, explique aux personnes atteintes d’apnée du sommeil comment les utiliser, les aide à adapter le masque et à intégrer la thérapie dans leur vie quotidienne. Vous trouverez plus d'informations à ce sujet ici.

Faites le test de l’apnée du sommeil

Ronflez-vous pendant la nuit ? Etes-vous souvent fatigué-e pendant la journée ? Ce sont peut-être les symptômes d’une apnée du sommeil. Faites le premier pas et évaluez de manière simple et rapide votre risque d’apnée du sommeil. Si vous présentez un risque accru, adressez-vous à votre médecin. Vous pouvez ainsi commencer le traitement en temps utile.

Une assurance optimale

8 Article