Indemnités journalières en cas de perte de gain

En cas de longue maladie, les employés ne touchent leur salaire que durant une courte période. En revanche, les frais de loyer, les impôts et autres engagements financiers restent identiques.

L'assurance d'indemnités journalières SALARIA vous permet de combler cette lacune financière et ce, pour que vous puissiez assurer votre existence. Grâce aux prestations d'indemnités journalières de SALARIA, vous disposez d'un revenu vous permettant de subvenir à vos besoins, même après l'expiration de la période légale de versement du salaire par votre employeur.

Informations importantes sur le sujet - Indemnités journalières en cas de perte de gain

À qui s'adresse cette assurance?

• Aux salariés en complément des prestations légales minimales en cas d'incapacité de travail.

• Aux indépendants qui perdent intégralement leur revenu en cas d'incapacité de travail

Qui peut conclure cette assurance?

• Personnes domiciliées en Suisse

• Personnes dès 16 ans et jusqu'à l'âge AVS

• Personnes ayant passé l'examen de santé avec succès

Combien coûte cette assurance?

• Le montant de la prime d'assurance varie selon le domicile, l'âge et le sexe.

Ce produit d'assurance ne peut pas être souscrit en ligne. Veuillez nous contacter pour recevoir une offre d’assurance personnalisée.

Quelle est la durée de cette assurance?

• La durée minimale de cette assurance est d'un an.

• À la date d’échéance, de même qu’à la fin de chaque année d’assurance suivante, le contrat se prolonge tacitement d’une nouvelle année.

• L'assurance peut être résiliée moyennant un préavis de résiliation de 3 mois pour la fin d’un mois.

• SALARIA selon la LCA s'éteint automatiquement à l'abandon de l'activité lucrative ou lorsque la durée maximale des prestations est atteinte.

Y a-t-il un délai d'attente?

• On qualifie de délai d'attente le délai qui s'écoule entre le jour du sinistre (accident ou 1er diagnostic d'une maladie) et le jour à partir duquel les prestations peuvent être réclamées.

• Le délai d'attente choisi à la conclusion s'applique à cette assurance. Cela signifie par exemple qu'avec un délai d'attente de 180 jours, le versement des indemnités journalières commence six mois après la survenance du sinistre (dans ce cas, six mois après l'incapacité de travail constatée par le médecin).