Tout sur les finances

Éviter la double assurance

Exclusion de la couverture d’accident – assurance de base

Si vous travaillez au moins huit heures par semaine pour un même employeur, vous êtes automatiquement assuré contre les accidents professionnels et non professionnels. Pour cette raison, vous pouvez exclure la couverture d’accident de votre assurance de base obligatoire, étant donné que c’est l’assurance-accidents de votre employeur qui prend en charge les coûts de traitement. Votre prime est ainsi réduite de sept pour cent.

Les employés travaillant en moyenne moins de huit heures par semaine pour un même employeur sont assurés uniquement contre les accidents professionnels. L’inclusion du risque accident dans l’assurance de base est donc nécessaire dans ce cas, de manière à ce que les accidents survenant pendant les loisirs soient également couverts (accidents non professionnels).

Ne pas oublier d’inclure à nouveau le risque accident

Dès que vous n’êtes plus assuré contre les accidents par votre employeur, vous devez inclure à nouveau la couverture d’accident dans votre assurance de base obligatoire. Par exemple, si vous résiliez les rapports de travail ou si vous réduisez votre taux d’occupation à moins de 8 heures par semaine.

Si vous percevez une indemnité de chômage, vous êtes assuré contre les accidents par la SUVA et ce, également pendant les jours d’attente et de suspension, ainsi que pendant les programmes d’occupation de l’assurance-chômage.

Bon à savoir

Vous êtes assuré contre les accidents non professionnels par votre employeur pendant encore 30 jours après la fin de vos rapports de travail (couverture subséquente).

Exclure la couverture d'accident