Marche à suivre en cas de sinistre

Infirmités congénitales

En cas de maladies congénitales, l’assurance-invalidité (AI) prend en charge les frais des traitements médicaux jusqu’à l’âge de 20 ans.

L’AI prend en charge les coûts des infirmités congénitales

En cas de maladies congénitales, l’assurance-invalidité (AI) prend en charge les frais des traitements médicaux jusqu’à l’âge de 20 ans. À l’inverse des assurances-maladie, l’AI ne facture aucune participation aux coûts, mais prend en charge la totalité des frais relatifs aux traitements médicaux.

Dès l’âge de 20 ans, les frais des traitements médicaux sont remboursés au titre de l’assurance de base (assurance obligatoire des soins), à condition toutefois qu’il s’agisse d’une prestation légale obligatoire. Dans ce cas, la participation aux coûts est à la charge de l’assuré.

Processus administratifs impliquant l’AI et Helsana

En présence de factures laissant supposer une infirmité congénitale, Helsana prend contact avec le médecin traitant de l’enfant et vérifie s’il s’agit bien d’une maladie congénitale. Dans l’affirmative, Helsana demande aux parents d’annoncer l’enfant à l’AI. En cas de refus de leur part, Helsana est autorisée à entreprendre elle-même cette démarche. Jusqu’à ce que l’AI reconnaisse l’infirmité congénitale, Helsana continue à prendre en charge les coûts, la participation aux coûts étant à la charge des parents. Si l’AI prend en charge le cas, celle-ci sera ultérieurement remboursée aux parents.

Annonce à l’AI

Pour obtenir une prise en charge des coûts par l’AI, vous devez, en tant que parents, annoncer votre enfant à l’office AI de votre canton de domicile. Pour ce faire, vous disposez du formulaire «Demande de prestations pour mineurs».