Soins pour personnes âgées

Financement des soins

«Mes parents ont longtemps gardé leur vitalité, mais ils sont de plus en plus faibles. Nous sommes tous un peu inquiets. Que se passe-t-il si vous tombez malade ou êtes victime d’un accident? Qui nous soutient, et qui paie les coûts des soins?»

Pflegefinanzierung

Prendre de l’âge a de bons côtés: on devient plus sage et plus calme et on a enfin le temps de profiter de la vie. De nombreuses personnes âgées sont entreprenantes et en forme. Elles voyagent, conduisent, font du sport et s’engagent dans des associations. Mais le temps de l’insouciance peut prendre fin brusquement: une chute dans la baignoire, une attaque cérébrale ou le diagnostic d’une maladie incurable modifient la vie d’une personne âgée d’un jour à l’autre. Un tel incident concerne également les proches. La prise en charge d’une personne nécessitant des soins est épuisante et peut mener à des tensions psychiques. A cet égard, mieux vaut aborder au plus tôt la question du financement des soins.

La prévoyance est importante

Notre pays compte de plus en plus de personnes âgées et l’espérance de vie augmente sans cesse. Cette évolution mène à une hausse permanente des coûts des soins. Réfléchissez donc le plus tôt possible avec vos parents à une éventuelle nécessité de soins survenant de manière imprévisible. Il est important que vous preniez conscience des désirs et des exigences existants, car c’est la seule possibilité de planifier le financement. Il convient de garder en tête que vos parents doivent payer eux-mêmes les coûts d’une aide ménagère, des moyens auxiliaires et d’une prise en charge à domicile (p.ex. services de transport ou accompagnement lors de promenades).

Lors d’un séjour en établissement médico-social, l’hébergement, les frais de pension et la prise en charge sont entièrement à la charge de vos parents. Si un parent continue d’habiter à domicile tandis que le ou la partenaire est parti-e à l’EMS, les autres coûts de la vie, comme le loyer, s’ajoutent aux coûts de séjour dans l’établissement. La somme peut rapidement excéder la limite absolue.

Qui paie les coûts des soins?

Le financement des soins de longue durée a principalement trois sources: contributions de l’assurance-maladie, subsides des pouvoirs publics et – dans la mesure où la situation financière de la personne nécessitant des soins le permet – ses propres participations aux frais.

Sous certaines conditions, vos parents peuvent demander une allocation pour impotent, des prestations complémentaires à l’AVS ou éventuellement une aide sociale.

L’alternative de financement la plus sûre pour des soins de santé appropriés est une couverture d’assurance suffisante. Il vaut la peine de s’en occuper à l’avance.

Financement «soins prodigués à domicile»

Les coûts des soins ambulatoires sont très individuels. Cet exemple de coûts montre les coûts de soins d’une personne âgée qui est soignée par des services d’aide et de soins à domicile et par ses proches à domicile.

Grafik 1

Financement «soins dans un établissement médico-social»

Cet exemple montre les coûts d’une personne âgée qui est prise en charge dans un établissement médico-social 24h/24.

Grafik 2

Que peut faire Helsana pour vous?

Avec VIVANTE, vous bénéficiez de prestations à vie en cas de dépendance dès le premier jour avec des forfaits journaliers au choix dont vous pouvez librement disposer. Grâce aux contributions financières, votre patrimoine est ainsi mieux protégé. Soins prodigués par un proche ou un personnel soignant? À la maison ou en EMS? Vous décidez vous-même pour quel type de soins vous utilisez la contribution versée par VIVANTE.

Demander un conseil en assurances