Diabète

Risque de développer un diabète

«On entend souvent dire que le risque de développer un diabète est élevé chez un grand nombre de personnes, en particulier lorsque des antécédents de diabète existent dans la famille, comme c’est le cas pour nous. Suis-je aussi concerné par cette prédisposition au diabète?»

Diabetesrisiko

Il ne faut pas sous-estimer le risque de développer un diabète. En Suisse, environ 320 000 personnes sont atteintes de diabète. Si vous craignez d’être prédisposé au diabète et donc peut-être de développer la maladie, il est légitime que vous vouliez en avoir le cœur net.

Qu’entend-on par diabète?

Le diabète est une affection métabolique chronique qui est due à un taux de glycémie trop élevé. La régulation du taux de glycémie est assurée par une hormone, l’insuline. L’insuline est produite par le pancréas. Chez les personnes en bonne santé, le pancréas produit toujours la quantité d’insuline nécessaire à la régulation du taux de glycémie.

Une carence en insuline ou l’incapacité du corps à transformer l’insuline produite constitue un risque aigu de développer un diabète. Le diabète peut avoir de graves conséquences. Non traité, il peut entraîner des troubles de la vision, des maladies vasculaires qui s’accompagnent d’une diminution de l’irrigation sanguine des membres, des lésions rénales, voire un risque accru d’accident vasculaire cérébral ou d’infarctus.

Diabète de type 1: absence de production d’insuline
En cas de carence en insuline, on parle de diabète de type 1, respectivement d’un diabète insulino-dépendant. Cette forme de diabète est une maladie auto-immune. En d’autres termes, le système immunitaire détruit les cellules du pancréas, qui sécrètent l’insuline. Les personnes atteintes de diabète de type 1 doivent ainsi s’injecter de l’insuline toute leur vie durant. Le diabète de type 1 touche environ 10% des diabétiques. En règle générale, le diabète de type 1 se développe avant l’âge de 40 ans; il est très souvent diagnostiqué dès l’enfance ou l’adolescence. Le diabète de type 1 est la forme la plus fréquente de diabète chez les moins de 25 ans.
Diabète de type 2: transformation insuffisante de l’insuline
Environ 90% des diabétiques souffrent d’un diabète de type 2, une maladie qui s’est développée au point de devenir un véritable problème de santé publique. Environ un tiers des personnes concernées ignorent qu’elles sont atteintes d’un diabète et ne font donc rien pour combattre la maladie. En effet, sept années s’écoulent en moyenne entre le début de la maladie et le diagnostic. Ainsi, bien souvent, un temps très précieux est perdu, temps qui aurait pu être mis à profit pour la gestion du diabète au quotidien et la détermination des doses de médicaments à prendre.
Dans quelle mesure êtes-vous exposé au risque de diabète?

La prédisposition au diabète est plus élevée en cas d’antécédents de diabète dans la famille. Il existe en outre une multitude d’autres indicateurs. Font partie du groupe de personnes fortement exposées au risque de diabète de type de 2 les individus qui réunissent plusieurs facteurs. Par exemple:

  • Âge supérieur à 45 ans
  • Surpoids (IMC entre 25 et 30)
  • Tour de taille de plus de 80 cm chez les femmes et de plus de 94 cm chez les hommes (mesuré au-dessus du nombril)
  • Manque d’exercice physique, c’est-à-dire moins de 30 minutes par jour d’une activité impliquant une fréquence respiratoire accrue
Pourquoi le risque de diabète augmente-t-il dans notre société?

L’alimentation peu saine est l’une des principales causes de l’augmentation sensible du risque de diabète. La consommation de plats préparés augmente et bien souvent, les gens ignorent ce que contiennent les aliments qu’ils consomment. On constate pratiquement toujours un excès de sucre et de graisse dans ce type d’aliments.

Une deuxième cause de l’augmentation du risque de diabète est liée au manque d’activité physique. Autrefois, les gens n’avaient d’autre choix que de se déplacer à pied et effectuaient davantage de travaux physiques. Aujourd’hui, du fait du progrès technologique, nous n’avons pas besoin de nous dépenser autant dans la vie de tous les jours.

Comment réduire le risque de diabète et éviter de développer un diabète sucré?

Nous vous recommandons de choisir une alimentation saine et équilibrée. Surveillez votre poids. Faites beaucoup d’exercice physique et accordez-vous des moments de détente.

Testez votre prédisposition au diabète

Afin de tester votre prédisposition au diabète, l’Association Suisse du Diabète met à disposition un Test diabète simple d’utilisation. Répondre aux questions du test ne vous prendra que quelques minutes. Effectuez ce test tous les 3 à 5 ans.

Test diabète

Que peut faire Helsana pour vous?

Notre service de conseil médical par téléphone se tient à votre disposition au numéro gratuit 0800 100 008 pour toute information sur le risque de diabète.

Helsana propose également un service de conseil gratuit par téléphone dans le domaine de la médecine complémentaire. Nos spécialistes vous expliquent quelle est la thérapie la mieux adaptée à votre cas ou ce que vous pouvez faire si vous êtes atteint d’un diabète. Contactez-nous au numéro gratuit 0800 100 590.

Si vous pensez être exposé à un risque accru de développer un diabète, veuillez vous adresser à votre médecin de famille.