Herboristerie

Rosmarin - source d'éternelle jeunesse

L’huile essentielle de romarin vivifie les sens, stimule la libido et réchauffe le corps. Le romarin améliore la circulation sanguine et normalise l’hypotension artérielle. Il favorise la digestion, soulage les douleurs musculaires et articulaires et améliore la concentration.

Rosmarin gross

Dans la Grèce antique, le romarin était dédié à Aphrodite, déesse de l’amour. Symbole de l’amour, de la fertilité et de la fidélité, le romarin, tressé en couronne, ornait la tête des mariées. Cette plante servait également à honorer les morts: les personnes en deuil décoraient le cercueil avec des branches de romarin. Au 16ème siècle, le romarin acquit la notoriété en tant que fontaine de jouvence. L’«Aqua Reginae Hungariae», extraite de ses feuilles fraîches, fut le premier parfum distillé de l’histoire. Ce nom est inspiré de la reine de Hongrie Isabelle. La légende prétend que ce liquide lui aurait été remis par un ermite pour soulager ses rhumatismes. Après que cette eau miraculeuse eut guéri et même redonné une nouvelle jeunesse à la reine alors âgée de 72 ans, le roi de Pologne lui aurait même demandé sa main.

Une fontaine de jouvence

Le romarin améliore la circulation sanguine et prévient l’hypotension artérielle. Il améliore les facultés mentales et accroît les performances intellectuelles. Appliqué sur le corps ou ingéré, il soulage les douleurs rhumatismales musculaires et articulaires. Le romarin atténue également les douleurs menstruelles en facilitant la circulation sanguine. Il est indiqué en cas de ballonnements et de lourdeurs d’estomac, favorise la digestion des graisses et améliore les fonctions biliaires et hépatiques. L’action chauffante qu’il exerce lui vaut d’être souvent utilisé en application externe lors de maladies hépatiques chroniques.

Des feuilles et des épines

Le romarin est un arbrisseau à feuilles persistantes qui peut atteindre 1,5 mètre de hauteur. Ses branches droites sont fortement ramifiées et quadrangulaires. Durant la deuxième année de croissance, elles se lignifient dans la partie inférieure. Les feuilles en forme d’aiguillons poussent en spirale sur les plus jeunes branches. Elles sont de couleur vert sombre luisant sur le dessus. Leurs bords sont légèrement enroulés, de sorte que depuis dessous, on ne distingue qu’une fine ligne d’un blanc feutré. Les fleurs bleu-violet poussent en grappes sur les feuilles axillaires au bout de petits épis latéraux. Le romarin dégage un parfum camphré caractéristique.