Mars

«Il est indispensable de prendre le temps de faire du sport»

Le coaching nutritionnel peut fournir une aide précieuse en vue d’instaurer un régime alimentaire sain et équilibré. Mais comment s’y prendre? Sonja Erni, nutritionniste, répond à nos questions.

Ernährungsberaterin Sonja Erni

Sonja Erni (38 ans) est nutritionniste diplômée (ES) et elle a son cabinet à Burgdorf. Mère de trois enfants, elle a activement participé au développement de l’application de coaching nutritionnel Oviva.

Sonja Erni, pourquoi engager un coach nutritionniste?

Sonja Erni: Le coaching nutritionnel permet de mieux s’y retrouver dans la «jungle alimentaire» toujours plus opaque. Il est en effet de plus en plus difficile de s’orienter. Les coaches donnent de précieux conseils nutritionnels que l’on peut intégrer dans sa vie au quotidien. Ce changement positif des habitudes permet de se sentir mieux et plus en forme. Globalement, je dirais que le coaching nutritionnel est un bon point de départ pour l’adoption d’un mode de vie sain.

À qui recommanderiez-vous un coaching nutritionnel?

Le coaching nutritionnel s’adresse à tous ceux qui veulent changer d’habitudes alimentaires et qui sont prêts à modifier leur mode de vie pour vivre plus sainement à l’avenir. Dans le coaching nutritionnel, il ne s’agit pas uniquement de maigrir, mais pour beaucoup, ce désir est au centre de la démarche.

Vous avez activement participé au développement de l’application Oviva, un coach nutritionniste virtuel. Cette application cible-t-elle le même public que le coaching nutritionnel «classique»?

L’application Oviva s’adresse aux personnes dont l’indice de masse corporelle (IMC) est supérieur à 18. Nos clients doivent avoir plus de 18 ans. Contrairement au coaching nutritionnel «classique», l’application Oviva n’est pas destinée aux enfants ni aux femmes enceintes.

Comment fonctionne cette application?

Vous photographiez tout ce que vous mangez et buvez – les repas principaux, les collations, et les snacks. Vous envoyez ces photos à votre coach nutritionniste personnel via l’application. Vous pouvez également consigner vos activités et votre poids dans l’application. Ces données servent de base pour le coaching individuel à l’aide de l’application.

Une application peut-elle remplacer un véritable coach?

Le coaching virtuel a plusieurs avantages: il est dégagé de toute contrainte temporelle ou spatiale et il se déroule régulièrement. De ce fait, le coach a une vision très précise des habitudes alimentaires des clients. Nous avons lancé Oviva en septembre 2014. Depuis, les résultats montrent que grâce à cette application, les clients assument davantage de responsabilités et font preuve d’une grande franchise. Cela vient certainement du fait, entre autres, qu’ils ont toujours à l’esprit la nécessité de documenter leurs habitudes alimentaires. Cependant, le coaching virtuel ne convient pas à tout le monde, de sorte qu’Oviva ne remplacera jamais complètement un conseil personnel.

Que ce soit avec le coaching virtuel ou réel, quels sont les facteurs de réussite?

La motivation personnelle et la volonté absolue de changer ses habitudes sont très importantes. Quiconque fait appel à un coach nutritionnel devrait être ouvert à la nouveauté et honnête quant à son alimentation. De plus, même si l’on a du mal à l’admettre, il est indispensable, pour réussir, de prendre le temps de faire du sport. Enfin, la persévérance est également un facteur important, et sur ce point, le coach peut fournir une aide précieuse au client.

De quelle manière?

Lorsque je remarque que le poids de mes clients stagne ou que les objectifs intermédiaires ne sont pas atteints, je les interroge de façon ciblée: «Qu’est-ce qui a changé? Qu’est-ce que vous ne faites plus comme avant?» Il est utile de noter avec précision les activités exercées voire les activités qui demandent plus d’effort que d’habitude. Il peut être très motivant, par exemple, de constater que l’on éprouve moins de difficultés à monter les escaliers ou qu’on a perdu du poids en centimètres (et peut-être pas en kilogrammes).

À quoi doit-on faire attention lorsqu’on choisit un coach?

S.E.: Les promesses de résultats trop ambitieux indiquent souvent des offres peu sérieuses. Il faut être prudent si un prestataire garantit le succès à 100% ou s’il promet une perte de poids excessivement rapide. N’oubliez pas: un changement de comportement ou de mode de vie nécessite du temps. Les résultats trop rapides sont généralement de courte durée.

Interview: Szilvia Früh