Mars

Facteurs d’augmentation des coûts d’hospitalisation

Entre 2012 et 2014, Helsana a pu octroyer des réductions sur les assurances complémentaires d’hospitalisation. Mais l’évolution démographique et les hospitalisations qui y sont liées mettent en péril ces rabais volontaires. Les divisions privée et demi-privée vont devenir plus chères.

Beitrag 3 klein

Depuis l’introduction des forfaits par cas en 2012, toute personne qui doit être hospitalisée peut l’être dans l’hôpital de son choix dans toute la Suisse. Cette nouvelle réglementation a entraîné le transfert de certaines prestations de l’assurance complémentaire vers l’assurance de base. Le législateur a voulu ainsi placer les fournisseurs privés et publics sur un pied d’égalité, ce qui a soulagé les assurances complémentaires d’hospitalisation.

Helsana a ainsi pu économiser 78 millions de francs au total sur toutes les complémentaires d’hospitalisation. Helsana est le premier assureur à avoir octroyé un rabais de cinq pour cent à ses clients en 2012 et 2013. En 2014, les primes ont été réduites de manière globale.

Facteurs d’augmentation multiples

Il apparaît maintenant que cet effet positif ne se fait déjà plus sentir. En effet, la concurrence attendue entre hôpitaux ne porte pas ses fruits. Helsana estime qu’il sera impossible de maintenir à moyen terme les coûts des assurances complémentaires au même niveau que ces dernières années. Pour quelles raisons? Avant le nouveau financement hospitalier en 2012, il n’y avait pas de couverture à cent pour cent des coûts dans l’assurance de base. Par le passé, cela a conduit les hôpitaux à procéder à des compensations par le biais des assurances complémentaires d'hospitalisation. Les prix n’étaient plus en adéquation avec les plus-values proposées par les hôpitaux.

Par ailleurs, l’augmentation des coûts hospitaliers est aussi due à l’évolution démographique. En résumé, toujours plus de gens ont besoin de toujours plus de soins hospitaliers en raison de leur âge. Dans le même temps, le nombre de patients souffrant de pathologies multiples et devant être hospitalisés à long terme augmente aussi. Les malades et leurs proches ne sont pas les seuls à devoir assumer ce fardeau; l’ensemble du système de santé doit faire face à une pression financière plus forte.

Pour relever ces défis efficacement, Helsana défend l’idée de primes abordables. Pour cela, il faut évaluer les tarifs de tous les hôpitaux et cliniques concernés de manière différenciée, afin de parvenir à stabiliser les primes des produits Hospital. À l’avenir, il faut promouvoir et développer la collaboration avec les hôpitaux disposant d’une structure tarifaire adéquate et supportable.

Texte: Andrea Hohendahl